Mardi novembre -
 
Accueil

Informations
Un Roi pour la France
République et Royauté

Réponses royalistes
 
Ouvrage : Un Roi pour la France ; Partie 2
Le Placet
Le placet est l'outil de communication qui relie le Roi ou ses représentants et les Français. Chaque Français étant conseiller ordinaire et naturel du Roi peut à tout moment émettre un avis, une critique, présenter une requête ou exprimer un désaccord. Il dispose pour cela d'un outil, le placet

Le placet est un courrier personnel identifié par un code secret dans lequel sont précisés les caractères sociologiques du rédacteur. Comme l'ensemble des placets est traité statistiquement, il est en effet indispensable de pouvoir rapprocher une opinion émise, d'une situation socioprofessionnelle précise afin d'obtenir par compilation une bonne appréciation de l'état de l'opinion en face d'un problème donné. Les placets arrivent en permanence au Bureau du Placet où des fonctionnaires spécialement formés les exploitent pour en faire des synthèses. Les résultats de ces synthèses sont évidemment publics et chacun peut en prendre connaissance. Ils sont très utiles pour consolider l'information du Roi et du gouvernement et les aider dans les décisions qu'ils doivent prendre.

L'opportunité du placet est laissée à l'initiative de chaque Français mais le roi ou ses représentants ont bien évidemment toute latitude d’en appeler l'émission.

Certains Français, moins à l'aise que d'autres dans le maniement de l'écrit, choisissent de se faire aider et constituent, par regroupement d'affinités, des clubs de réflexions ou des partis politiques sans que le placet perde pour autant son caractère d’expression personnelle. Il est évident que tous ne manifestent pas le même intérêt pour les affaires collectives à cause des compétences diverses qu’exigent les problèmes qui sont traités, connaissances que tous ne pensent pas avoir à un même degré. Cela tient également à la répugnance que beaucoup éprouvent à assumer une responsabilité ou prendre une décision.. Cependant, la plupart souhaite donner avis ou opinion tout en laissant une autorité supérieure, le Roi ou ses représentants, arbitrer et décider in fine.

Tout les placets ne sont donc pas émis seulement à l'intention du Roi. Certains le sont à destination du gouverneur, d’autres à celle du maire. C'est la raison pour laquelle il existe un bureau du placet dans chaque province ou dans chaque ville un peu importante. Quelques placets dont réservés à un rôle prédéfini, ce sont les placets de désaveu que chaque français peut utiliser pour demander au gouverneur la destitution du maire ou au Roi celle du gouverneur.
Une utilisation particulière du placet est trouvée dans la procédure de désaveu. Le désaveu est une opinion de défiance exprimée envers un Maire ou un gouverneur défaillant. S'ils ne doivent pas céder aux facilités de la démagogie et plaire à tout prix, il ne faut pas, au rebours, qu'ils suscitent des réprobations qui pourraient générer des tensions exagérées car la situation ne serait alors bonne pour personne. Le désaveu est donc un signal d'alerte qui appelle l'attention du souverain sur un problème de personne. A lui d'agir par le moyen d'une enquête ou d'une action judiciaire pour prononcer, le cas échéant la destitution d'un titulaire d'une charge et pourvoir à son remplacement

Le placet n’est cependant pas un vote et il ne saurait être comptabilisé comme tel pour dégager une éventuelle majorité.

C’est un avis, une opinion qui participe à l’information du Roi ou de ses représentants en leur faisant connaître les préoccupations et les éventuelles suggestions des Français. L’ensemble du processus statistique qui réalise le traitement fait largement appel aux techniques informatiques de sorte que le Roi et ses sujets disposent là d'une connexion à la fois directe, exhaustive et rapide, donc, efficace.
 
< Chapitre précédent Chapitre suivant >
Royaliste
[ Rejoindre | Page d'accueil | Au hasard | << Précédent | Suivant >> ]