Dimanche septembre -
 
Accueil

Informations
Un Roi pour la France
République et Royauté

Réponses royalistes
 
Ouvrage : Un Roi pour la France ; Partie 4
Obstacles
Avec quel prince ? Difficile question. Celui qui aura su en partageant les épreuves des temps difficiles se faire d’abord voir, ensuite respecter puis aimé, ensuite espéré et enfin attendu.

En dernière analyse, c'est là que gît le principal des nombreux obstacles. Les princes qui sont dépositaires de l'héritage sacré, ne donnent pas de signes qui manifesterait leur intention de l'assumer pleinement. Soit consentement mou, soit résignation, soit sotte concurrence, je n'ose pas parler de lâcheté, ils ne se montrent au grand jour que timidement et ne se font entendre ni haut ni fort.

Or, je suis très frappé de constater que dans la vie courante, il est très facile de rencontrer des gens qui sont ouvert au royalisme voire même qui se disent très ouvertement royalistes. Le contenu de ces convictions est évidemment très variable. On discerne des inclination vers des sortes de démocraties couronnées dans le genre de celles qui existent en Angleterre, en Belgique et dans les pays scandinaves. On rencontre de purs nostalgiques de la monarchie bourbonienne du 17éme siècle. Certains, et je suis de ceux-là, pensent que seule une forme nouvelle pourra émerger à cause des évolutions des mentalités, et surtout avec la perte des références religieuses qui ont très longtemps soutenu le royaume.

Lorsque l'épineux problème d'une réelle visibilité du prince sera résolu, tout sera possible et nous pourrons de nouveau espérer chanter: DOUCE FRANCE.
 
< Chapitre précédent Chapitre suivant >
Royaliste
[ Rejoindre | Page d'accueil | Au hasard | << Précédent | Suivant >> ]